RIDING GIANTS

SURF & SKATE CULTURE FESTIVAL #1

2004, USA, Stacy Peralta, 97 min.

Ce film est aujourd’hui considéré comme la référence absolue en matière de surf. Trois légendes (Greg Noll, Jeff Clarck, Laird Hamilton) sont réunies pour la première fois dans un film qui passe en revue toute l’histoire du surf depuis le début du XXe siècle et nous présente ces dompteurs de « big waves », poussant le surf à ses limites extrêmes en chevauchant les vagues les plus spectaculaires.

Déjà auteur d’un excellent documentaire sur l’histoire du skateboard (Dogtown and Z-Boys, 2001), Stacy Peralta, champion du monde de planche à roulettes, signe cette fois l’un des meilleurs films de surf. Esquivant les embûches du genre, photogénie outrancière, commentaire pompier, montage façon « clip », musique tonitruante, mysticisme new age, ce film retrace la fabuleuse histoire des surfeurs de « gros » (vagues géantes dites « big waves ») des années 40 à nos jours.

Passionnés ou inconscients ? Rêveurs ou poseurs ? De nombreux champions ont voulu pousser le surf à ses limites extrêmes en chevauchant les vagues les plus spectaculaires, les rouleaux les plus dangereux. Des hommes soudain minuscules face à des déferlantes de géant. Ce film est leur histoire. Mais impossible de la raconter sans conter celle du surf lui-même. Un sport devenu mondialement synonyme de jeunesse, d’aventure et de liberté.

Construit autour de trois beach boys mythiques, le film mêle images d’archives et interviews sans tomber dans l’hagiographie : on fait la connaissance de Greg Noll, « le Taureau » de Waimea Bay qui s’est lancé le premier à l’assaut de la déferlante de la côte nord de Hawaï avec sa planche de trois mètres, puis de Jeff Clark qui affronta seul pendant une dizaine d’années l’énorme houle (quinze mètres !) de Mavericks au large de San Francisco ; et, enfin, de l’Hawaïen Laird Hamilton, inventeur de l’étonnant « surf tracté », minuscule dompteur des monstres de plus de 20 mètres. Au-delà de l’exploit physique — perceptible même par qui n’a jamais mis les pieds sur une planche — on est frappé par la modestie de ces athlètes dopés à l’adrénaline et à la passion, conscients de risquer leur peau à chaque sortie en mer. Sans faire l’impasse sur les travers de l’esprit de la glisse, récupéré, dès les années 50, par la mode, le cinéma, la pub, Stacy Peralta dresse ici le portrait de vrais pionniers de la contre-culture américaine. Que seuls les naïfs prendront pour des icônes.

(auteur : Jérémie Couston / Télérama)

production : Studio CANAL

samedi 30 septembre — 14.00

bande annonce en version non sous-titrée…

 

SAM 30 SEP – 14.00

V.O. sous-titrée en français

GRANDE SALLE
PASS Festival nécessaire (5/10 € le week-end) ou 1€ la place dans la limite des fauteuils disponibles (les détenteurs de PASS festival sont prioritaires).