THE ENDLESS SUMMER

SURF & SKATE CULTURE FESTIVAL

1966, USA, Bruce Brown, 95 min.

Un film emblématique de la « cool attitude », et fondateur des films de surf ! Rien de mieux pour ouvrir la première édition de notre festival !
Robert August et Mike Hynson, deux jeunes surfeurs californiens, vont entreprendre un voyage bien particulier. Munis de leur planche de surf, ils vont se rendre en Afrique, en Australie, en Nouvelle-Zélande, à Tahiti puis Hawaï, à la recherche de la vague parfaite… Le réalisateur Bruce Brown suit les deux surfeurs en un été sans fin.

Plus qu’un simple film sur le surf, plus qu’un road movie sur deux jeunes Américains en vadrouille, The Endless Summer est devenu un véritable mythe qui n’a rien perdu de sa superbe en 50 ans d’existence. Ce sera le premier film à s’intéresser réellement à l’univers du surf et à y être fidèle dans sa représentation. Grâce à Brown et aux exploits des surfeurs qu’il a réussi à saisir, ce sport devient rapidement un phénomène mondial. Mais sa portée dépasse les seuls adeptes de surf puisqu’il influencera aussi des générations de jeunes gens ayant soif de voyages et d’aventures, et qui aiment l’idée revendiquée d’arrêter le temps, de rester jeune et insouciant pour toujours – à l’image de son affiche intemporelle devenue un emblème de la pop culture.

Le californien Bruce Brown est un passionné de surf qui a déjà réalisé plusieurs documentaires sur le sujet. Cette fois-ci, Brown souhaite filmer des plages beaucoup moins fréquentées que celles de la côte Ouest des États- Unis. Il songe d’abord à tourner uniquement en Afrique du Sud, puis rallonge le parcours pour prolonger cet « été sans fin » en Afrique subsaharienne et en Océanie.
Après avoir trouvé les deux « héros surfeurs » du film (Robert August, 18 ans, et Mike Hynson, 21 ans), la petite équipe décolle pour la première étape africaine en hiver 1963. Doté d’un budget de 50 000 $, Bruce Brown tourne près de 15 km de pellicule avec des images saisissantes de beauté. Mais à son retour, le cinéaste a beaucoup de mal à trouver un distributeur américain, au prétexte que le surf n’intéresserait que les spectateurs de la côte Ouest…
Après avoir accompagné son film sur une tournée de plusieurs mois à travers le pays, Bruce Brown leur prouve tort. The Endless Summer attire bientôt les foules et sort dans les salles américaines en 1966, engrangeant au fil des années et à travers le monde une recette de 20 millions de dollars !
La narration du film déroge au sérieux habituel des documentaires des années 1950 pour s’orienter vers une approche plus personnelle et humoristique. La Surf Music de la bande-son est signée The Sandals.
En 2002, la Bibliothèque du Congrès américain décide de sa conservation au Registre national du film du fait de « son importance culturelle, historique, ou esthétique. »

production : Bruce Brown

photographies © 1964 Bruce Brown Films LLC

vendredi 29 septembre - 20.30

VE 29 SEP — 20.30

V.O. sous-titrée en français

GRANDE SALLE
PASS Festival nécessaire (5/10 € le week-end) ou 1€ la place dans la limite des fauteuils disponibles (les détenteurs de PASS festival sont prioritaires).