WEST IS THE BEST

SURF & SKATE CULTURE FESTIVAL #1

RENCONTRE
avec Joran Briand, Edgar Flauw et Serge Steyer

Joran Briand, surfeur passionné originaire de Vannes, est un designer et architecte d’intérieur installé à Paris. Paul-Henry Bizon est écrivain et collaborateur de nombreux magazines, il décrypte les tendances et les usages d’un nouvel art de vivre urbain.
Après la Californie, le second opus de l’ouvrage West is The Best part à la rencontre de plasticiens, photographes, designers, stylistes, danseurs ou artisan boulanger français dans leurs ateliers citadins et sur leurs spots favoris, afin de connaître le point de fuite où ils puisent leur inspiration. Ces portraits nous permettent de comprendre comment ils ont trouvé cet équilibre, entre création citadine et échappée maritime, sans pour autant se marginaliser.
Projet hybride entre webzine et chaîne de diffusion multimédia, le webmedia KuB, contraction de Kultur Bretagne, est l’outil de rayonnement de la richesse et la diversité des talents que recèle et qu’accueille la Bretagne. Son contenu est éditorialisé, toutes disciplines confondues, et son format en ligne invite à l’échange citoyen : ses internautes peuvent déposer leurs idées, productions, créations sur le site. Son directeur de la rédaction Serge Steyer nous présente les films coproduits par KUB sur la thématique West is The Best :

LES PROJECTIONS :

WEST IS THE BEST
2016, France, Brian Llinares et Mehreen Talpur, 4 min.
« West is the best » c’est le nom choisi par Joran Briand, un designer fondu de surf, pour formuler son besoin d’échappatoire, d’horizon dégagé. L’océan comme double inversé de la mégalopole, le surf comme drogue douce, inspiratrice de gestes désintéressés, en quête de beauté. Ce film retrace les rencontres de Joran Briand avec l’artiste Edgar Flauw (présent sur le festival), l’éco-aventurier Corentin de Chatelperron et les designers Ronan et Erwan Bouroullec.

PARADIS PERDU
2016, France, nouvelle de Charles Flamand illustrée par Joran Briand, 12 min.
Charles Flamand partage sa vie entre amour du surf et des mots. Il participe aujourd’hui au deuxième opus de West is The Best en signant Paradis Perdu, une nouvelle illustrée par Joran Briand. Dans cette nouvelle en vidéo, il évoque le vague à l’âme du surfeur au cœur de Paris, envahi par la nostalgie de l’océan.

UN OCÉAN DE BONHEUR
2016, France, Joran Briand et Charles Flamand, 3 min.
Des préliminaires à l’extase, l’écrivain Charles Flamand retrace l’expérience intime du surfeur qui retrouve son élément (avec les illustrations et les photographies de Joran Briand).

samedi 30 septembre — 17.15

SAM 30 SEP – 17.15

LE STUDIO
accès libre

en partenariat avec