Loin des clichés, le surf et le skate révèlent de véritables modes de vie basés sur des valeurs universelles de respect, de solidarité, d’audace, mais aussi de transgression et d’innovation.
Leur pratique n’est donc pas que sportive ; elle peut aussi être engagée socialement, philosophiquement, et très souvent liée à une conscience écologique… Elle est à l’origine d’une (contre)culture étonnante, parfois subversive et toujours inspiratrice, car inspirée. C’est ce que nous vous proposons de découvrir à travers des passions, des modes de vie, des libertés, des exploits,… et toujours des histoires, susceptibles de changer votre regard…

(vague graphique © Alain Vacheron)

Une manifestation organisée par L’ESTRAN (établissement public de la Ville de Guidel, labellisée Surf) avec le soutien du Département du Morbihan, en partenariat avec la West Surf Association, et la complicité de la communauté surf & skate du monde entier !

 
L’ESTRAN : 1 allée de Kerprat 56520 Guidel | lestran.net | facebook                                       FESTIVAL SURF & SKATE CULTURE | facebook | instagram 
 

 

ACCÈS LIBRE

Aux projections de courts-métrages, concerts et rencontres dans le Studio, aux expositions, au skatepark éphémère.
Restauration et bar sur place.

PASS FESTIVAL

Pour les projections dans la grande salle :
5 € (moins de 18 ans et adhérents WSA sur présentation de la licence) ou 10 € (plein tarif)

BILLET 1 €

Si vous  n’êtes intéressé(e) que par quelques films nous vous proposons un tarif d’accès à 1€ la place (dans la limite des places disponibles) délivré 5 minutes avant le début de la séance.

© Alain Receveur


Parrain de l’édition 2018 : Alain Gardinier

Alain Gardinier a débuté sa vie professionnelle à l’âge de 19 ans en tant que stagiaire, puis assistant réalisateur de long-métrages. Son premier film Les Tontons Surfeurs de Biarritz fut diffusé dans l’émission Thalassa en 1984.
Il enchaîne la réalisation de sujets pour la télévision, la majorité musicaux, la plupart nourrissaient l’émission de Michel Denisot Zenith sur Canal+, puis Nulle Part Ailleurs. Il officie un temps comme doublure de Marc Toesca dans l’émission Top 50. Puis ce sera Top Bab sur Canal Jimmy avant d’être débauché par M6 pour la rédaction en chef et la présentation de deux émissions : Nouba et Culture Rock (récompensée d’un 7 d’Or, le premier de la chaîne). Après un passage dans l’équipe de l’émission Taratata, Alain Gardinier rejoindra la chaîne Eurosport pour y créer Free Ride, une émission hebdomadaire sur les sports de glisse. La série L’Esprit du surf, diffusée sur La 5 à partir de 1995, sera un succès d’audience, et ses nombreux films autour du surf le baladeront au bout du monde.
Depuis ses débuts en tant que journaliste, Alain Gardinier a également écrit plus de 150 articles sur le surf et les sports de glisse. Il est également l’auteur de plusieurs livres sur le surf : Surf guide avec Franck Margerin, Surfeurs, Surfeurs 2, Les tontons Surfeurs, ainsi que de compilations sur la musique surf : En 2009, il publie Surf Collection sur la superbe collection d’objets surf de Gérard Decoster. En octobre 2010, il sort 365 jours de l’histoire du rock aux éditions de la Martinière. Il collabore avec le label Naïve sur un coffret de 3CD + 1DVD intitulé Born To Surf, ainsi qu’avec la Fnac pour divers produits dont les coffrets de 10 CD California Dreaming.
En juin 2013, il propose aux éditions Atlantica Miki Dora, de Malibu à la Côte basque, un portrait du légendaire surfeur, en quête de l’été sans fin, qu’il côtoya durant ses nombreux séjours sur la Côte basque. Le printemps 2014 voit la sortie de Punk Sur La Ville ! (éditions Atlantica), un livre racontant l’épopée du festival punk de Mont de Maran (1976-1977) ainsi que de DPRK, son 11ème livre et premier roman, un polar ayant pour cadre la Corée du Nord aux Éditions Daphnis et Chloé (en poche chez Folio). En juin 2015, il publie Surf Culture (Atlantica), un livre de près de 300 pages et 750 illustrations couvrant toute l’histoire de la culture surf (livres, films, musique, moyens de locomotion, bande dessinée, etc.). En 2016 sortent Ride The Wild surf ! (Atlantica), dix portraits de surfeurs aux parcours cabossés et The Endless Summer (GM Editions), un beau livre racontant l’épopée de ce film essentiel de la culture surf.
En 2017, Alain Gardinier propose François Lartigau Surfing Moments (Atlantica), un livre-hommage pour son ami François Lartigau, décédé en décembre 2016, ainsi que Surf Me Up ! (Atlantica) 90 chroniques sur l’univers du surf (tirées de son émission radio du même nom sur France Bleu Pays Basque). 


LE STUDIO

C’est le carrefour du festival, un lieu libre d’accès où se déroulent les rencontres avec les invités, les concerts, un lieu pour se poser et pour découvrir de nombreux courts-métrages diffusés toute la journée (programmation en cours).

LA LIBRAIRIE

Invitées de l’édition, Les Editions Atlantica (Anglet) proposeront aux festivaliers une sélection d’ouvrages sur la thématique de la culture surf & skate, dont les ouvrages d’Alain Gardinier, parrain de notre édition 2018.

LE SKATEPARK

Avec le soutien de la Ville de Guidel et l’association Skate in Lorient, L’ESTRAN et la Wild Skate Association vous propose un skatepark couvert de 150 m2 juste devant la salle de spectacles le dimanche !

LES EXPOS

longboard-girl-vs-shortboard-girl-49x69-nb-724x1024

FANNY THAUVIN

Nouvellement installée à Vannes (studio Vague Graphique) après avoir travaillé pour des grands musées et des marques de luxe, elle a découvert le surf et croque les bonheurs et déboires de l’eau salée ou ses surf-trips à l’étranger.

WEB-1819-expo1-Thomas-Deregniaux

THOMAS DEREGNIEAUX

Il a dédié dès son plus jeune âge sa vie au milieu maritime. Sauveteur en mer, body surfeur, il a grandi en bord de mer en Bretagne. Autodidacte, il ne tarde pas à acheter un caisson étanche pour immortaliser les sessions de surf…

croquis-valise

JEAN-BAPTISTE FRENOVE

Architecte à Nantes, adepte du BMX et surfeur, il fabrique des dioramas de papier mâché, carton et peinture acrylique dans des valises de carton chinées. Chaque scène correspond un spot mythique, un univers, un moment ou une saison !

15b04a_58c882ac22794bffbcffd2ad284884a3~mv2_d_4160_3120_s_4_2

GAËL LE THELLEC

Diplômé de l’école Boulle, ce surfeur et passionné de bois décide d’ouvrir son atelier de shape Gawood Surfboards à Combrit pour redonner ses lettres de noblesse au bois, en associant à la fois pureté des lignes et sensations de glisse Old school. 

IMGP9697

SICLONE

Passionné par les sports de glisse, il fabrique des planches de skate dans son atelier en Morbihan. Il a voulu faire des boards avec lesquelles il aime rouler, des cruisers, avec un look un peu rétro, assimilé à certaines planches de surf « fishtail ».

pp

THIBAULT TRANCHARD

La ToyBoard est une planche d’équilibre (médaille d’or concours Lépine 2016) utilisant le surf, le jeu et l’imagination ! À la maison, en club, dans le domaine de la santé ou en collectivités, les utilisateurs sont unanimes : simple et efficace !

LES COMPÈT’

 
 
renseignements auprès de la WSA
westsurfassociation.com

GUID’HELL SKATE CONTEST
sam 29 sep
Rampe de Guidel-Plages

LA compétition de la Wild Skate Association à ne pas manquer !!!
Trois catégories : -12ans, -15 ans et +15 ans
9.00 inscriptions puis début de compétition à 10.00 (-12 ans), puis 14.00 (-15 ans) suivie des +15 ans et demi-finales et finales. Remise des prix vers 19.00 ou 20.00 à Guidel-Plages.

SKATE BEST TRICKS
dim 30 sep

Skatepark couvert de L’ESTRAN
15.00 – 17.00 ouvert à tous.

OPEN BOARD RÉTRO
dim 30 sep
Plage du Loch à Guidel-Plages

Un contest de la West Surf Association en trois catégories : shortboard 70’s 80’s 90’s,  twin/single/simmons, et longboard rétro single 9’4 (et +)..
9.00 inscriptions puis début de compétition 9.30 jusque 13.00. Remise des prix à 14.00 à L’ESTRAN.

VENDREDI 28 SEPT

|20.30 (inédit)
SURF SAGA
Documentaire, 2014, France, Alain Gardinier, 70 min, VF.

Alain Gardinier a entrepris le montage d’un film à partir des tournages effectués pour l’Esprit du Surf, la série télévisée présentée sur la Cinquième au mitan des années 90 et prolongé par des archives des reportages effectués par sa société de production. Ce film qui est resté un certain temps sur les étagères d’Alain Gardinier est totalement inédit… 

|21.30
Alain Gardinier, le parrain
Rencontre avec le parrain de la seconde édition du festival, homme de médias et amoureux de la côte basque, auteur de livres et réalisateur de films, adeptes des moteurs deux temps et des sessions de surf au crépuscule.

|22.00 (première bretonne)
VAGUE À L’ÂME
Documentaire, 2018, France, Vincent Kardasic, 52 min, VF.

Le surf de gros tient un de ses films références, un incroyable documentaire qui a pour vedette l’impressionnant Benjamin Sanchis, la légende Shane Dorian et le très prometteur Justin Becret, tous couvés par l’expérimenté et bienveillant François Liets. Ce film est un tableau en plusieurs actes : tout commence à Nazaré, spot furieux du Portugal. Puis le ride XXL se poursuit à Jaws, à Hawaii, avant de filer sur la vague de Mullaghmore en Irlande puis de revenir à Nazaré pour le final.
En gestation depuis un certain temps, ce film met l’accent sur les relations entre les protagonistes, en insistant bien sur l’idée de transmission (entre Dorian-Sanchis et Sanchis-Bécret), la préparation, la pression, les doutes, les tensions, etc.
Production Billabong Adventure Division et Monster Energy en association avec LK RTEL.

|23.00
RADIO KZA
Concert (gratuit)

Dj Kza (prononcez Kaza !) aime les vinyles, il les trouve à l’autre bout du monde : disco africaine ou beat péruvien, nous aurons droit à quelques surprises… toujours dansantes !
Un Dj Set hors des sentiers battus, comme on les aime…

SAMEDI 29 SEPT

|10.30
LORDS OF DOGTOWN
Fiction, 2005, USA, Stacy Peralta / Catherine Hardwicke, 107 min, VF (+13 ans)

L’été de l’année 1975, la Californie connait une canicule qui force les autorités à imposer aux propriétaires de piscines de les vider. À ce même moment, dans les rues de Dogtown, un quartier de Venice Beach à Los Angeles, un groupe de jeunes skaters cherchent des terrains pour tester leurs nouvelles planches de skate. Ils investissent les piscines vides et développent dans ces “bols” de nouvelles figures acrobatiques qui, pour la première fois, transposent les plus spectaculaires mouvements du surf sur le béton. En peu de temps, les Z-Boys deviennent des légendes : ils s’appellent Stacy Peralta, Tony Alva, Jay Adams,… Véritables magiciens du skateboard, ils sont à l’origine des sports extrêmes d’aujourd’hui. Les compétitions se les arrachent, les filles leur tombent dans les bras. Soudain, tout le monde les veut, le sport, le marketing, la pub…
Mais dans ce tourbillon qui voit une passion devenir un business et des ados se transformer en stars, que vont devenir la flamme, la passion, et l’amitié qui les unit ?
Production Indelible Studios.

|13.45
TAN
Documentaire, 2018, France, Alena Ehrenbold, 15 min, VF.

Dans un monde dans lequel notre rythme de vie est de plus en plus dicté par la société de consommation, un jeune shaper français se trouve confronté à la difficulté de rester fidèle à son propre rythme de vie. TAN («temps» en créole, «feu» en breton) raconte l’histoire de Robin Goffinet, un surfeur passionné, qui s’est installé dans le Finistère (Bretagne) pour fabriquer des planches de surf durables et performantes.
Mais que se passe-t-il quand la tentation de consommation trouve son chemin jusqu’au bout du monde, donnant à la vie paisible un rythme fougueux non désiré ?
Au fil des images de surf et de paysages stupéfiantes, TAN transporte le spectateur dans l’univers du shape artisanal. Le film aborde le sujet de l’évanescence et invite l’audience à remettre en question sa propre façon de vivre le temps limité et précieux sur terre.
Production Verein Blue Road avec le soutien de Swisscom, Corona, Black Pixels.

|14.00
THE ENDLESS WINTER II : SURFING EUROPE
Documentaire, 2017, Grande-Bretagne, Matt Crocket & James Dean, 95 min, projeté en VO sous-titrée français

L’Europe est, et a toujours été, un rêve pour beaucoup de surfeurs. Cinquante ans après la première exploration de ses côtes et de ses vagues, le britannique Mark Egor Harris refait un voyage d’Irlande au Maroc pour marcher dans les pas des premiers riders/voyageurs, en passant par la France (avec un focus un peu particulier sur “la vague perdue” ou plutôt La Barre à Anglet) et le Portugal. Un film précieux avec les témoignages exceptionnels de Sylvain Cazenave, le regretté François Lartigau, ou encore Bill Hamilton, Nat Young, Pauline Ado,…
Production Level Films en association avec Ford Ranger.

|15.35
SURFING MOMENTS
Rencontre avec Alain Gardinier et Erwan Simon

Il fut un frondeur, un vrai, mordu de vagues, de voyages et d’expériences. Comme peu d’autres, il a vécu l’aventure du surf moderne, a connu la contre-culture de la glisse, la découverte des spots secrets, la route, les drogues, la marginalité. Ce biarrot était aussi un amoureux de sa région, en particulier les villages de Bidart et de Guéthary et sa vague fétiche dont il était le “patron” : le fameux point break de Parlementia. Au cours de ses aventures, de Biarritz à l’Australie en passant par l’Afrique du Sud, Hawaii et Bali, il ne s’est jamais défait de ses carnets et scrap-books, tous remplis d’anecdotes, de dessins et d’aquarelles, sauvegardant ainsi ce qu’il appelait les “Surfing Moments”. Plusieurs mois avant de s’éteindre en décembre 2016, François Lartigau avait entrepris de tout raconter. Trop diminué par la maladie, conscient qu’il ne pourrait aller au bout de son dernier projet, il a demandé à son ami surfeur et écrivain Alain Gardinier de l’aider à réaliser le livre dont il rêvait. Plonger dans Surfing Moments, c’est embarquer pour un superbe voyage où les souvenirs se mêlent aux tubes de couleurs et à l’eau salée.Ce récit unique nous transporte dans l’univers d’un homme fou d’océan, de mouvement et d’absolu. Un livre où l’on revit la mélodie joyeuse et ensoleillée, quelquefois risquée d’un temps désormais révolu où le surf n’était que plaisir, partage… et liberté.

Surfeur breton qui n’a de cesse d’explorer de nouvelles régions du monde, Erwan Simon compte plus de pays visités dans ses valises qu’une grande majorité de surfeurs français.  Avec le photographe de surf hawaiien John Callahan, le surfeur italien et expert en météorologie Emiliano Cataldi, et le double champion d’Europe de longboard et auteur britannique Sam Bleakley, ils forment le collectif Surf Explore. Ensemble, ils poussent plus loin l’exploration et la découverte de nouveaux spots de surf qui étaient jusqu’à présent ignorés ou cachés du grand public. Pour célébrer ses 10 ans, le collectif Surf Explore a rassemblé les récits de dix expéditions marquantes — de la Mauritanie aux Comores en passant par Haiti, l’Algérie ou encore le Sierra Leone ou les Philippines — les quatre aventuriers de Surf Explore reviennent sur 10 ans de surftrip en un ouvrage que nous présentera Erwan Simon.

|16.15
TANT QU’ON IRA VERS L’EST
Documentaire, 2018, France, Mehdi Rondeleux, 67 min, VF

Cultures, langues, frontières, face à l’inconnu d’une Europe dissonante, une équipe documentaire tente de se situer, se trompe, avance coûte que coûte de Rennes à Saint-Pétersbourg. Leur caméra suit à la trace Tao, une jeune artiste emportée par son skate, au fil des aléas des kilomètres et du temps qui passe, des couleurs, des paysages, des initiatives marginales qui prennent vie sur les mille visages croisés en courant d’air.
Bribes d’un printemps, d’un été, d’un défi lancé – les petites histoires se répondent, entraînées par le même mouvement d’une poésie légère. Sous les roues et les crayons de Tao se dessine petit à petit un hommage tendre au vieux continent, bercé par le questionnement saccadé et ininterrompu qui ne cesse de nous agiter… Nous, jeunesse européenne, qui – pourquoi – quoi – où ?
Production Collectif BKE avec le soutien de KUB, en coproduction avec Tebeo, TebeSud, TVR et Lyon Capitale TV, avec la participation du CNC et le soutien de la Procirep et de l’ANGOA.

|17.25
ONE SHOT : AN IMAGE AND AN ATTITUDE
Documentaire, 2017, Australie, Darren McCagh, 30 min, projeté en VO sous-titrée français

Russell Ord se réveille un matin et jette un coup d’œil sur les photos qu’il a prises pendant une grande partie de sa vie. Il est envahi par un sentiment de mécontentement irrésistible. Les plans sont bons et ont couvert les magazines de surf du monde entier, mais au fond, Ord sait pourtant qu’il n’a pas encore mis en boîte “le” cliché.
Quand les premiers surfeurs de slabs ont commencé à faire parler d’eux, les terrifiantes images de ces vagues mutantes étaient prises à une distance raisonnable. Et le plus souvent à l’abri sur un jet-ski ou un bateau, d’ailleurs. Mais la chasse aux slabs étant progressivement devenu une véritable sous-culture du surf de grosses vagues, les documentaristes qui shootaient ces improbables sessions ont fini par former, eux-aussi, une communauté à part. En tête du gang : Russel Ord, pompier à plein temps et ancien pro de rugby à XIII reconverti en photographe fou.
One Shot : An Image And An Attitude suit l’évolution de Russel, depuis ses combats anonymes contre les flammes jusqu’au titre de photographe mondialement connu. Une réputation obtenue en ignorant la majeure partie des règles de sécurité standard et en se jetant dans la gueule des vagues les plus féroces du globe pour trouver des angles uniques.
Production Farmhouse Films en association avec ABC Television avec le soutien de The Governement of Western Australia et ScreenWest. Sous-titrage réalisé par Lalinea Lorient.

|18.00
PHOTO DE SURF : SORTIR DU CLICHÉ ?

Après la projection de “One Shot”, rencontre avec des professionnels (en cours de constitution) sur la pratique de la photo de surf, son évolution et son avenir. Quelles images le public, les pratiquants, les lecteurs de magazine, les publicistes souhaitent-t-il voir du surf ? Existe-il un formatage de la photographie de surf ? Ne faut-il photographier que l’exploit ? Comment peut-on “sortir du cliché ?”

|18.45
GAZA SURF CLUB
Documentaire, 2017, Allemagne, Philip Gnadt, 96 min, projeté en VO sous-titrée français

Enclavée entre Israël et l’Égypte, gouvernée par un mouvement islamiste, le Hamas, sous la menace permanente d’une guerre : il n’est pas étonnant, que la bande de Gaza soit surnommée « la plus grande prison à ciel ouvert du monde ». Pour reconquérir un peu de liberté, de jeunes surfeurs palestiniens se lancent à l’assaut des vagues le long des 40 km de côtes sur la Méditerranée. Le réalisateur allemand Philip Gnadt a suivi durant six semaines les surfeurs de la bande de Gaza : un peu de liberté, du moins, le temps d’une vague : Gaza Surf Club jette un regard inédit sur le quotidien et les rêves des jeunes Gazaouis.
Production Little Bridge Pictures avec le soutien du Westdeutscher Rundfunk (WDR).

|20.30
ALAIN ET SES POCHETTES

Alain Gardinier est un fan de musique et collectionneur de vinyles. Il nous présente 10 pochettes “culte” inspirées par le surf, et le son qui va avec.

 

|21.00
INSPIRE
Documentaire, 2018, France, Mégane Murgia, 15 min, VF

Dans ce court métrage introspectif, glisser sur l’océan devient source d’inspiration. Comme une respiration, essentielle à la vie, la pratique du surf est présentée par la narratrice comme l’oxygène de ses pensées, la muse de son art. Comme une confidence le film nous plonge dans ses ressentis : s’engager, se libérer, se trouver mais aussi partager et respecter. Une évasion sensible et poétique au cœur du surf féminin où les mots de Séverine Rannou (co – auteure de ‘Surfeuses du Bout du Monde’) et les traits d’Annabel Talouarn (Artiste, graphiste) se répondent.
Autoproduction avec le soutien de Gawood Surfboards, Koalition, Saint-Jacques Wetsuits.

|21.15 (avant-première bretonne)
ANDY IRONS : KISSED BY GOD
Documentaire, 2018, USA, Steeve & Todd Jones, 100 min, projeté en VO sous-titrée français

Ce film revient sur la vie mouvementée d’Andy Irons, triple champion du monde de surf, sportif phare de l’équipe Billabong, et souvent considéré comme le grand rival d’une autre légende du surf, Kelly Slater. Andy Irons est décédé tragiquement en 2010 au Texas.
“Kissed by God” se veut sans filtre, afin d’aider à percer tous les mystères de celui qui, parti de rien, est devenu une légende. Tellement sans filtre, que Todd Jones son directeur, a décidé de le financer exclusivement de manière privé afin de ne pas devoir satisfaire les exigences des puissants et de ne pas avoir à se censurer.
Du surf, et de nombreux témoignages émouvants de sa famille et de ses amis Joel Parkinson, Sunny Garcia, Nathan Fletcher et de son éternel rival Kelly Slater.
Le film entend mettre en lumière les façades les plus sombres d’Andy, en évoquant des sujets longtemps restés tabous sur les pathologies contre lesquelles ce dernier luttait : dyslexie, troubles bipolaires, propension à l’automédication et addictions aux opioïdes.
Mais le film n’entend pas seulement faire l’inventaire des démons d’Andy et célèbre aussi la vie incroyable du champion, une vie remplie d’énergie, de passion, de succès et de challenges. Il était la fierté d’Hawaii et vénéré dans le monde entier.
Production Teton Gravity Research.

 

|23.00
OFF THE HOOK
Concert (gratuit)

Le groove des 70’s, entre covers funk, références early hip hop et clins d’œil aux B.O de films et séries américaines vintage, avec l’influence “west coast”… côte ouest quoi !
Promis, on ne finira pas trop tard parce que y a compèt’ le lendemain quand même !…

DIMANCHE 30 SEPT

|10.30 (séance pour les kids et leur famille)
LES ROIS DE LA GLISSE
Animation, 2007, USA, Ash Brannon et Chris Buck, 85 min, VF (+ 5 ans)

Sur sa banquise, le pingouin Cody rêve de devenir le champion du monde des surfeurs. Il espère qu’en intégrant le monde prestigieux de la compétition, il trouvera enfin le respect et l’admiration qu’il n’a jamais eus. Accompagné d’une équipe de reportage qui filme son incroyable aventure, Cody quitte son univers glacial pour rejoindre le paradis ensoleillé de l’île de Pin Goo où va se dérouler la compétition. Sa rencontre avec un vieux surfeur surnommé «Geek» va changer son destin et donner un vrai sens à sa quête. Le jeune intrépide qui n’était venu que pour remporter une médaille va gagner bien davantage…
Production Sony Pictures Animation

 

|12.00
FAILTE
Documentaire, 2018, France, Mathieu Jonneaux, 56 min, VF

En février 2017, deux jeunes bretons dans leur vingtaine, Mathieu Jonneaux et Fany Meil, lançaient leur projet Fáilte sur la plate-forme de crowdfunding Ekosea : faire un film mixant plusieurs activités de glisse en Irlande, afin de mettre en valeur cet esprit d’échange et de partage qui règne dans le monde des sports de glisse. Ces deux passionnés de photo et de vidéo allaient bientôt quitter une terre celte pour une autre, accompagnés de pros de surf (Stevie Poterlot et Ismaël Le Runigo), de SUP (Benoît Carpentier et l’australien Kai Bates), de waveski (Virgile Humbert), de windsurf(Philippe Mesmeur) et de skate (Ismaël).
Production Mamgoz Productions avec le soutien participatif permis par Ekosea.

|13.30
ENFANTS DE LA BAILLE
Documentaire, 2017, France, Christian Roche, 26 min, VF

Le Pôle Espoir de Bretagne de Surf, ancré en Pays Bigouden dans le Finistère, rassemble les meilleurs Bretons de la discipline. Pour ses adolescents, tous élèves au Collège/Lycée Laennec de Pont-L’Abbé, l’objectif est double : atteindre le haut niveau sportif tout en menant une scolarité normale. Depuis un an, une petite nouvelle a rejoint le groupe : Maëlys, 14 ans, venue de l’autre bout de la Bretagne avec des rêves plein la tête. Pour ses entraîneurs, elle est un phénomène, un bout de granit à la détermination incroyable qui a toutes les chances de tutoyer les plus hauts sommets. En suivant Maëlys pendant un an, par toutes les saisons et tous les temps, ce film cherche à comprendre et à témoigner, au travers de cette filière d’excellence, ses contraintes et ses obligations, de la construction de ces adolescents dont le cœur bat au même rythme que celui de leur territoire.
Production Mook Productions / France Télévisions pour France 3 Littoral.

|14.00
REMISE DES PRIX OPEN BOARD RÉTRO

|14.15
FILS DE BAÏNES
Documentaire, 2018, France, Jérémie Gabrien, 16 min, VF

Le bodysurfing reste une discipline très peu connue du grand public. Et pourtant, c’est une pratique qui pourrait aisément être élevée au rang de reine tellement la glisse est pure… Démuni de tout intermédiaire entre le surfeur et l’océan, la communion avec la nature prend une dimension presque charnelle car c’est le corps qui va glisser à même la vague et ne faire qu’un avec les éléments…
C’est donc pour toutes ces excellentes raisons que Jeremie Gabrien (producteur) ainsi que trois bodysurfeurs : Tommy Petiot, Kevin Groisy et Julien Mouyssac ont voulu partager leur passion à travers ce film.
Production Sud Lande Prod avec le soutien participatif permis par Ekosea.

|14.30
BEYOND, AN AFRICAN SURF DOCUMENTARY
Documentaire, 2017, Autriche, Mario Hainzl, 111 min, VF et VO sous-titrée français

Après la réalisation en Europe de “The Old, The Young & The Sea”, l’équipe a eu ce projet d’un film allant à la rencontre des surfeurs, cette fois dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. Beyond, An african surf documentary n’apporte pas de réponse définitive à la question de savoir comment le surf s’est développé en Afrique, mais il est une belle introduction à cette région et comme une invitation à y voyager, le tout à travers le regard de ses habitants. Un périple de trois mois du désert marocain aux verdoyantes côtes du Sénégal, en traversant le Sahara occidental et la Mauritanie. Un hommage simple aux peuples unis à l’océan.
Coproduction Nomad Earth Media et Lotus Film avec le soutien de Film Institut, ORF Film/Fernseh-Abkommen, Das Land Steiermark, Blue Tomato, Side by Side et Freitag.

|15.00 à 17.00
SKATE BEST TRICKS
Démo libre de skate sur le skatepark couvert éphémère de L’ESTRAN.

|17.00   (SOUS RÉSERVE)
BACK TO THE BOWL :  A MARSEILLE SKATE LEGEND
Documentaire, 2017, Suisse, Julian Nodolwski, 36 min, VF et VO sous-titrée français

En 25 ans, le bowl du Prado à Marseille est devenu une référence mondiale grâce sa conception inspirée des piscines californiennes et aux tricks qui ont marqués leur temps comme ceux de John Cardiel, Alex Chalmers ou Tony Trujillo. Qu’ils soient skateurs comme Tony Alva ou encore architectes comme Jean-Pierre Collinet, ils nous livrent dans ce documentaire leurs témoignages et anecdotes à travers les différentes époques du Bowl. Une immersion unique dans l’histoire de ce morceau de Californie, blotti à flanc de colline sur les rives de la Méditerranée.
Production A//So pour RedBull TV.

|17.45
SKATEPARKS DE DEMAIN

Nous invitons des spécialistes des skateparks — Jean-Baptiste Frénove, architecte nantais et consultant pour Unity4ride*,  Nicolas Hémous professeur au PLO Skate Club de Plougastel, et Rémy Sardat fondateur et directeur de The Edge**, — à tirer un trait sur les préjugés sur les skateparks et développer pour nous les pistes de réflexion sur leur intégration dans la cité ou les campagnes de demain.

* association de riders (skate, roller, trotinette et bmx) nantaise qui a pour objet de développer et accompagner la scène des « sports extrêmes » et des « cultures alternatives », avec plus de dix ans d’expérience dans l’événementiel, la pédagogie et l’accompagnement, et des réalisations de projets de skateparks et aménagements urbains. Elle intervient aussi pour gérer les conflits de pratiques.

** société rennaise de conception, fabrication et assistance de maîtrise d’ouvrage de skatepark.

|18.30 (première bretonne)
TOMORROW IS GONNA BE OK
Documentaire, 2018, USA, Nan Feix, 52 min, projeté en VO sous-titrée français

“Des voleurs, des violeurs, et des criminels”. Donald Trump voudrait expulser 800 000 mexicains, dont les jeunes immigrés Mexicains et Latinos qui ne pourraient justifier d’un emploi ou d’un cursus scolaire.
Jerry, 53 ans, a décidé de se battre contre cette fatalité. Né à East Los Angeles, le plus grand quartier latino de la Cité des Anges, cet entrepreneur en bâtiment passé par la case prison pour des faits de violence, a crée avec sa femme Patty une école de skate ouverte à tous les mômes du quartier d’East L.A : The Garage. Ils ne pourront intégrer qu’à une seule condition : faire leurs devoirs ! Avec son association « Skate for educate », il a mis en place un système de points qui permet à ses gamins en perdition en fonction de leurs résultats scolaires de gagner des planches de skate, des tenues, et même de participer à des compétitions sur la côte ouest ! Le skate est évidemment un prétexte habile et efficace pour donner un cadre, offrir un avenir à ces gosses âgés de 8 à 18 ans abandonnés par leurs parents et convoités par les gangs qui règnent encore dans certains quartiers.
Production Spicee et Iconoclast en association avec Area64 et Louella.

|19.30
BIG WEDNESDAY (Graffity Party)
Fiction, 1978, USA, John MIlius, 120 min, projeté en VO sous-titrée français

Matt, Jack et Leroy, trois amis d’enfance, se retrouvent pour évoquer le temps révolu de leur jeunesse. Dans les années 60, la passion du surf les avait consacrés champions de ce sport. Aujourd’hui, les trois hommes ont mûri. Matt, qui brillait dans cette discipline, est aussi le plus fragile. Marié, il voit son talent décliner et sa carrière sportive mise à mal par la nouvelle idole du surf, Gerry Lopez. Leroy, le plus insouciant, est resté égal à lui-même. Pour éviter le service militaire, il a simulé la folie, ce qui lui a valu un séjour en hôpital psychiatrique. Jack, le plus équilibré, est également le plus fidèle à ses engagements. Mais à son retour de l’armée, il a découvert que la jeune fille dont il était épris s’était mariée à un autre…
Production A-Team et Warner.

bandeau partenaires festival 1

À TRÈS BIENTÔT !