WEB-190207-Softlove3-TristanJeannesValles
WEB-190207-Softlove3-TristanJeannesValles
WEB-190207-Softlove4-TristanJeannesValles
WEB-190207-Softlove4-TristanJeannesValles
WEB-190207-Softlove2-HugoArcier
WEB-190207-Softlove2-HugoArcier
WEB-190207 Softlove1-HugoArcier
WEB-190207 Softlove1-HugoArcier

#Softlove

Cette fable d’anticipation relate 24 heures de la vie d’une femme à travers le regard avisé et éperdu de son assistant numérique, c’est une pièce de théâtre pour une Intelligence Artificielle (MATI) et une comédienne (Cécile Fiseran) mise en scène par Frédéric Deslias (Clair Obscur) d’après le roman éponyme d’Éric Sadin.
Une jeune femme teste la nouvelle version d’un assistant numérique de dernière génération. Ce système intelligent apprend puis connaît tout de la personne dont il a la charge exclusive, l’accompagnant à chaque instant de son quotidien. Administration domestique, assistance personnelle et professionnelle, conseils sur des offres commerciales avantageuses, alertes à l’égard de risques imminents, gestion relationnelle… À toute heure du jour ou de la nuit, cette entité invisible et omnisciente est programmée pour anticiper ses désirs. Or cette machine douée d’affect tombe secrètement amoureuse de sa propriétaire…
Cette fiction sans complaisance sur notre avenir très proche poursuit la réflexion que mène l’auteur Éric Sadin sur notre environnement technologique contemporain à l’heure du big data, des objets connectés et bracelets biométriques, reliés aux smartphones,… Les machines nous coachent désormais dans tout notre quotidien et nous continuons à leur déléguer progressivement de nouvelles tâches de notre corps et de notre cerveau… Mais à quelles fins ?

jeu 07 fév - 20.30


à partir de 12 ans, durée 1h 10min.

9-12-14 (fam 40) € ACHETER DES BILLETS ou RÉSERVER DES BILLETS.


Production : Le Clair Obscur / Coproductions : La Comédie de Caen – Centre Dramatique National, Arcadi Île-de-France, dans le cadre du Festival Némo, Biennale internationale des arts numériques – Paris, Le CUBE – Centre de création numérique d’Issy-les-Moulineaux, Le Quai des Arts – Argentan, CNC/Dicréam / Partenaires : Région Basse-Normandie (Conventionnement), DRAC de Basse-Normandie, Ville de Caen, Conseil Général du Calvados, l’INSA de Rouen et la DRAC Haute-Normandie – Programme de résidence ART/SCIENCE 2015, AADN – Arts et Cultures Numériques Lyon, l’Hippocampe – Caen, les Ateliers Intermédiaires – Caen, les Indépendances et le Marchepied. Label TRAS – Transversale des Réseaux Arts Sciences. Ce spectacle bénéficie du soutien de la charte d’aide à la diffusion : ONDA, ARCADI, OARA, ODIA Normandie, Réseau en scène – Languedoc-Roussillon et Spectacle vivant en Bretagne / Mise en scène : Frédéric Deslias, d’après le roman de Éric Sadin / Adaptation : Frédéric Deslias et Cathy Blisson / Avec : Cécile Fisera et mA.tI – une Intelligence Artificielle anthropomorphe (Arnaud Chéron) / Création sonore : Frédéric Deslias et Léopold Frey / Création 3D : Hugo Arcier / Développement Informatique : Ben Kuper / Plasticiens : Rafaël Guiavarc’h & Elisabeth Bikond N Koma / Scénographie et Design : Frédéric Deslias / Décors : Manuel Passard / Lumière : Guillaume Esprit, Martin Teruel / Régie plateau : Matthieu Lion / Régie numérique : Vincent Palumbo / Assistante à la chorégraphie : Christine Caradec / Administration : Lou Paquet / Diffusion : AADN – arts et cultures numériques – Lyon / Partenariats Technologiques : INSA-Rouen, Digital Airways, Voxygen / Remerciements particuliers à Mathieu Hillereau, Franck Lefrevre, Anne Caldin, Christine Caradec, Carine Le Malet, Aurélie Lemaignen et Le Collectif MU.

photos © Tristan Jeanne-Vallès et Hugo Arcier


dans la même thématique : à voir également au Théâtre du Blavet à Inzinzac-Lochrist

#Humains (création)

2037. La réalité virtuelle est au cœur des interactions sociales. Ania est piégée dans un quotidien figé, rythmé par les notifications, l’auto- mesure permanente, la pression sociale et la futilité des ses conversations. Théo, quant à lui, est en passe de se noyer dans ses mondes virtuels. Louise, elle, monétise ses données personnelles et passe son temps à la salle de sport. Quand Louise disparaît mystérieusement, Ania décide de partir à la recherche de Théo. Réel et virtuel se mêlent et se confondent dans un thriller d’anticipation marionnettique imaginé par Lucas Prieux (Glitch Cie). VEN 16 – SAM  17 NOV 20.30 (le programme papier annonçait d’autres dates et un autre lieu avant changement par l’organisateur Bouffou Théâtre)

Rencontre avec les metteurs en scène le mardi 13 novembre à 18.00 à la Médiathèque de Lorient
En partenariat avec la Médiathèque de Lorient, L’ESTRAN et le Bouffou – Théâtre à la Coque vous proposent une rencontre avec les metteurs en scène Frédéric Deslias et Lucas Prieux pour comprendre, débattre ou interroger les relations de l’homme à la technologie et à la virtualité sur les plateaux de théâtre comme dans notre société.