OMAR SOSA – G. SAINT-JAMES & L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE BRETAGNE

SUEÑOS CUBANOS / SKETCHES OF SEVEN

 

L’Orchestre Symphonique de Bretagne va vous faire partir en transe avec un concert brûlant d’Omar Sosa, pianiste cubain à la croisée des rythmes africains et du jazz, et en réflexion avec un concerto de Guillaume Saint-James sur les sept péchés capitaux !

UN PIANISTE CUBAIN LIBRE

Omar Sosa, pianiste d’exception nommé six fois pour les Grammy Awards, s’est construit une identité hors-norme — à contre courant de la vague revival latino — avec ses harmonies raffinées et un style savamment percussif. Il élabore une formule alchimique qui va bien au-delà des clichés du jazz latin. S’il trouve son inspiration dans la musique traditionnelle cubaine (santeria, yoruba…), il la mêle au jazz le plus contemporain, au hip hop, ou encore à la musique arabe. ‘‘Plus tu apprends et tu comprends les traditions qui peuplent le monde, plus le message que tu transmets et traduis de toi-même est pertinent. J’essaie de les combiner et entremêler pour faire émerger un monde créole, c’est-à-dire libre et libéré.’’ Nous avions déjà eu la chance de l ‘accueillir pour une création en 2012.
Au programme de ce concert avec l’Orchestre Symphonique, deux de ses œuvres, Oda Africana et From Our Mother, baignées dans des rites mystiques venant de la nuit des temps.

UN COMPOSITEUR & ARRANGEUR LIBÉRÉ

Ce concert sera l’occasion de retrouver l’un des collaborateurs réguliers de l’Orchestre,  l’ex-artiste associé à L’ESTRAN Guillaume Saint-James, pour la création de Sketches of Seven, concerto pour accordéon interprété par Didier Ithursarry sur la thématique des sept péchés capitaux. Guillaume est repéré par Aldo Romano qui décerne un premier prix à son quartet avec Franck Agulhon, Albin de la Simone et Jérôme Séguin. En 2005, il fonde le sextet Jazzarium, un vivier de talentueux improvisateurs de la scène française. Sa capacité à faire sonner son sextet comme un big band de chambre le prédispose à bénéficier de plusieurs commandes pour grands ensembles : c’est armé d’une « vigueur et d’une sensibilité ellingtoniennes » (Jazz Magazine) et soutenu par L’ESTRAN qu’il crée Megapolis, point de rencontre du sextet de jazz et de l’Orchestre Symphonique de Bretagne. En 2014, il crée Brothers in Arts avec Chris Brubeck (le fils), une œuvre symphonique à la mémoire des acteurs de la Libération à nouveau commandée par l’Orchestre Symphonique de Bretagne. Des reprises aux États-Unis et en Angleterre ouvrent la voie au compositeur d’un parcours prometteur à l’international, avec un « sens certain du scénario cinématographique » (Jazz Magazine).

Guillaume Saint-James et Didier Ithurssary (extraordinaire accordéoniste accueilli avec Guillaume Saint-James et Alban Darche) joindront leurs instruments au piano d’Omar Sosa, aux percussions cubaines de Gustavo Ovalles et à la kora d’Afrique de l’Ouest de Seckou Keita, sous la baguette du chef Aurélien Azan Zielinski.

Concert exceptionnel à L’ESTRAN !

mardi 04 avril — 20.30

MA 04 AVR

20.30

CRÉATION


0-13-18-21 € ACHETER DES PLACES


En partenariat avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne.


WE CAN JAZZ !

Avec le soutien de L’ESTRAN, Le Conservatoire de Lorient a passé commande au compositeur Guillaume Saint-James de deux pièces pédagogiques pour accordéon en trio.