WEB-190127-KeepOnKeepinOn2-DR
WEB-190127-KeepOnKeepinOn2-DR
WEB-190127-KeepOnKeepinOn3-DR
WEB-190127-KeepOnKeepinOn3-DR

Keep on keepin’on

L’histoire de la rencontre entre la légende du jazz Clark Terry, âgé de 91 ans, et son élève non-voyant Justin Kauflin, filmée par un jeune réalisateur australien, Alan Hicks. Clark Terry a traversé quasiment un siècle de jazz avec une modestie et un altruisme désarmants avec une éblouissante technique (trompette et bugle), des collaborations prestigieuses et son influence sur plusieurs générations de trompettiste, dont Miles Davis jusqu’à Wynton Marsalis. Il fit ses premières armes chez Count Basie (1948-51) qui lui apprit que les notes qu’on ne joue pas sont aussi importantes que celles que l’on joue… Il enchaînera par un long séjour auprès de Duke Ellington (1951-59). Clark Terry osera demander à Thelonious Monk de l’accompagner, surfer sur le trio d’Oscar Peterson, chantonner en marmonnant (mumbling) le blues en filigrane, sillonner l’Europe avec Quincy Jones, s’adonner à l’art de la fugue avec Gerry Mulligan ou Bob Brookmeyer, donner la réplique à Ella Fitzgerald…
Justin Kauflin est un jeune pianiste prodige aveugle qui rêve de marcher sur les pas de son maître. Alors que Justin est invité à participer à une prestigieuse compétition (le prix Thelonious Monk), la santé de Clark Terry se dégrade. Les deux musiciens se retrouvent chacun face à un immense challenge. Un film touchant.

dim 27 jan - 17.00


version originale sous-titrée, durée 1h 24min.

1 €  nous ne prenons pas de réservation : vente sur place uniquement (ouverture des portes à 16.00 ce dimanche)


photos droits réservés